FR

Tendances & mode de vie

D’où viennent les grains de café ?

Le café existe sous toutes sortes de formes différentes pour s’adapter aux différentes machines à café et aux préférences dans la préparation du café. Mais tout commence par un grain de café. À l’instar du vin, la région où pousse le grain influe grandement sur son gout. La quantité d’eau, de soleil, la fertilité du sol et le moment de la récolte peuvent avoir un impact sur la saveur finale.

Les origines des grains de café

Éthiopie – le berceau du café

L’histoire du café débute en Éthiopie. Il existe des preuves anecdotiques de l’existence du café dès le 13e siècle dans le royaume de Kaffa, en Éthiopie. Ce n’est qu’au 15e siècle que des preuves tangibles de la consommation de café font leur apparition dans la région voisine des monastères soufis du Yémen.

Moyen-Orient et Afrique du Nord – le premier café

Au 16e siècle, le café a atteint le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. Les premiers cafés – établissements – apparaissent à Constantinople (l’actuelle Istanbul, capitale de la Turquie) dans la seconde moitié du 16e siècle. Ces cafés deviennent rapidement des lieux de rencontre privilégiés pour les diplomates, les artistes, les auteurs et les intellectuels.

Venise – le café arrive en Europe

En sa qualité de plaque tournante du commerce, Venise fut la première à importer cette nouvelle tendance du Moyen-Orient, aux environs de 1600. La boisson a d’abord été controversée, avant que le pape Clément VIII n’approuve sa consommation pour les catholiques en 1600. Le premier café européen a ouvert ses portes en 1645 à Venise, non loin de Trévise, la ville natale de De’Longhi.

Ces établissements ont remporté un franc succès et se sont multipliés. Grâce à la British India Trade Company et à la Dutch East India Trade Company, les Européens ont rapidement découvert le café et l’ont adopté avec enthousiasme. Aujourd’hui, le café fait partie intégrante du quotidien occidental.

Types de grains de café

Il existe trois grandes variétés de café : le Robusta, l’Arabica et les mélanges. Sans compter d’autres variétés, issues des mélanges pour proposer un nouveau gout et de nouvelles saveurs.

Café Arabica

Faible en caféine, peu acide et riche en saveurs et en arômes.

Ces plantes sont considérées comme des grains de haute qualité et produisent un café très savoureux et aromatique. Cultivés de préférence à des altitudes supérieures à environ 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer, les plants d’arabica exigent des conditions de culture plus rigoureuses et sont plus chers.

Café Robusta

Le Robusta contient deux fois plus de caféine que l’Arabica et est souvent à l’origine d’une “crème” plus épaisse (mousse de noisette) sur le dessus d’un espresso.

Moins savoureux et moins aromatique que l’Arabica, le Robusta n’est généralement pas utilisé dans les torréfactions de café gourmet, mais comme grain de remplissage pour les cafés instantanés afin de réduire les couts des torréfacteurs.

Mélanges de grains

Il s’agit ici de mélanger les variétés pour trouver des grains complémentaires aux caractéristiques qui sublimeront le produit final et fourniront la meilleure saveur.

Torréfaction des grains

Il existe trois degrés de torréfaction pour les cafés communs.

  • Torréfaction légère
    Une saveur plus subtile et un niveau d’acidité plus élevé.
  • Torréfaction moyenne
    C’est ce qu’on appelle le « classic roast » , une saveur plus douce, légèrement plus forte, un équilibre parfait entre l’acidité et l’arôme.
  • Torréfaction profonde
    Une puissance caractéristique, où l’on distingue nettement la saveur grillée du grain.

Le café est également disponible dans d’autres torréfactions spéciales, dont les plus populaires sont la torréfaction française, la torréfaction italienne et la torréfaction espagnole.

Mouture des grains

Les grains restent frais plus longtemps et moudre fraichement ses grains garantit toujours un excellent café. La grosseur du grain de café moulu est cruciale pour la saveur, l’arôme et la qualité du café. Une mouture plus fine fera ressortir les saveurs et les arômes, mais le café gagnera en amertume. Il sera plus doux avec une mouture plus grossière.